Tous les développeurs WordPress sont des développeurs PHP, mais tout développeur PHP n’est pas un développeur WordPress.

logo_wordpressC’est en partant de ce postulat que l’on peut comprendre si un développeur correspond ou non aux besoins d’un site WP.

WordPress est un CMS développé intégralement en langage  PHP. On peut donc imaginer qu’un développeur PHP puisse être qualifié d’office pour travailler sur WordPress.

Ce n’est cependant pas vrai, car un site WP obéit au code PHP comme à l’architecture de WP.

Un développeur PHP qui n’est pas familiarisé avec WordPress commettra des erreurs qui peuvent porter préjudice au fonctionnement du site.

L’architecture WordPress

Exemple, WordPress est organisé sur la base de trois dossiers de fichiers :

  • Wp-admin, qui contient tous les fichiers d’administration de WordPress qu’il ne faut pas modifier.
  • Wp-content, qui contient tous les ajouts au site que l’on est libre de modifier.
  • Wp-includes, qui contient tous les fichiers du core de WP, qu’il ne faut en aucun cas modifier.

Un développeur PHP qui n’est pas connaisseur de WordPress fera en sorte d’arriver à ses objectifs en modifiant tous les fichiers, sans savoir que son travail sera écrasé par les mises-à-jour de WordPress et que des erreurs s’afficheront sur le site malgré un travail en apparence correct.

Le client n’aura plus que ses yeux pour pleurer lorsque un mois après le travail, lors de la première mise-à-jour du site, tout le back office se retrouve inondé de « fatal errors » PHP, et autres nuisances.

Les hooks

php-wordpressWordPress est un CMS qui a développé ses propres mécanismes que l’on nomme « hooks ». Ce sont des « super fonctions » qui permettent au développeur d’agir sur WordPress, que ce soit en ajoutant de nouvelles « actions », ou en ajoutant des « filtres » pour modifier un processus déjà existant.

WordPress a ses propres fonctions, ses propres boucles, ses propres requêtes en base de données.

On comprend que le développeur censé apporter de nouvelles fonctionnalités ne peut pas passer à côté de la connaissance de tels mécanismes.

Bien que ce soit entièrement du PHP, un développeur de ce langage qui ne connait pas WordPress risque de se trouver stupéfait face au code du site.

En résumé

  • WordPress est le fruit d’une programmation orientée objets en PHP, mais avec ses propres mécanismes.
  • Un développeur PHP n’est pas forcément un développeur WordPress.
  • Demandez toujours à votre prestataire si il sait ce qu’est un hook, si il y a par hasard des dossiers qu’il ne faut pas modifier dans WP.
  • Mettez le à l’épreuve avant de mettre en péril votre site internet dès la première mise à jour.
 

Tags: , , , , ,